Etre enseignant, un métier parfois humiliant!

Pendant les classes, assis sur les bancs de l’école, il est difficile de se mettre dans la peau de l’enseignant. On se plait à bavarder en classe, à voir s’énerver le professeur, tout en oubliant à quel point celui ci peut se sentir mal. Certes, on ne peut jouer qu’un seul rôle à la fois, mais il faut quelques fois se mettre à la place des autres. Mais malheureusement, un enfant ça n’a pas le temps de réfléchir à ce genre de chose, surtout que le professeur selon les matières , est souvent vu comme le méchant et des surnoms moqueurs leur sont attribués.

enseignant

Un métier difficile surtout au début

Etre assis devant un bureau avec des élèves énervés et distraits, quelques fois ça glace le sang. Le fait de parler avec gentillesse, et de n’avoir comme résultat que des réactions contradictoires, ça donne l’impression de ne pas exister.
Aussi, tout ce que vous dites est remis en question, même la date du jour, puisque les élèves se permette de vérifier et parfois vous corrigez (peu importe que vous ayez une attitude gentille ou plutôt sévère). C’est à croire qu’il s’agit d’un défi de connaissance. Le plus dur reste lorsqu’un élève vous pose une question dont vous n’avez pas la réponse. Alors là, c’est la honte totale, car les élèves se rendront rapidement compte de votre ignorance sur le sujet dans le cas où vous vous laissez emporter.
Dans tous les cas, personne ne peut avoir le monopole du savoir, chaque métier a ses inconvénients et une petite honte quelque fois, ça ne fait pas un grand mal.